Samudra Report

Keyword Search
 
Issue No:83
  • :0973–113x
  • :septembre
  • :2020

Samudra Revue, No.83, septembre 2020

Nigeria / COVID-19

Un coup dur

Les petits pêcheurs non organisés de ce pays ont plus souffert du confinement que du Covid-19


Cet article a été écrit par Kafayat Fakoya (kafayat.fakoya@lasu.edu.ng), maître de conférence, et Shehu Latunji Akintola (shehu.akintola2@gmail.com), professeur, Département des pêches, Faculté des Sciences, Université de l’État de Lagos, Nigeria


La pandémie du Covid-19 a fondamentalement frappé tous les aspects de la vie dans les pays touchés : les pêches artisanales du Nigeria ne font pas exception. Les petits pêcheurs ont souffert directement et indirectement. Dans ce pays, la majeure partie du secteur de la pêche est composée de petits opérateurs. Ils représentent 70 % de la production intérieure ; et des millions de gens vivent de cette pêche d’une façon ou d’une autre. Pour leur sécurité économique et alimentaire, ils dépendent d’espèces locales. Les petits pêcheurs fournissent ainsi aux populations rurales des protéines et micronutriments indispensables, accessibles et bon marché. Dans le champ social, économique et culturel, leur impact est immense.

Et pourtant, de nombreuses communautés de pêcheurs sont confrontées à une marginalisation sociale, économique et politique. Il ne faut pas aller...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts