SAMUDRA Report

Keyword Search
 
Issue No:46
  • :0973-113X
  • :mars
  • :2007

Mais toute cette beauté éclatante pâlit avec l’apparition, juste au-dessus de notre étrave, de la pleine lune, plus vaste et plus claire que je ne l’avais jamais vue....... — Extrait de Marcher sur l’eau : quatre jours sur l’horizon à bord d’une jangada, de Patrick Hefferman

Philippines

La filière thon

Il y en a des tonnes

La pêche au thon est une activité bien ancienne aux Philippines. Compte tenu de l’accroissement actuel de la production, des mesures de préservation de la ressource s’imposent


Cet article a été écrit par Cesar Allan Vera (allanvera@cbcrmlearning.org), coordinateur, et Zarina Hipolito (admin@cbcrmlearning.org), chargée de recherche, Centre de ressources pour la gestion communautaire des ressources côtières (CBCRM-RC, http://www.cbcrmlearning.org), Quezon City, Philippines


Les Philippines se trouvent dans une région de grande diversité biologique du milieu marin, avec des ressources thonières des plus abondantes. Il n’est donc pas surprenant que, en 2001, le pays se situait à la onzième place mondiale pour la production de poisson, à la quatrième place pour le thon et autres thonidés en 2003 (voir la base de données statistiques FAOSTAT de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture).

Les pêcheurs philippins ciblent le thon depuis bien longtemps, surtout dans les provinces du Sud. En 2003, le pays était le deuxième producteur de thon de la région Pacifique Centre-Ouest, avec 22 % des captures totales. On trouve du thon partout dans les eaux nationales, mais...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts