Yemaya

Keyword Search
 
Issue No.61
  • :0973-1164
  • :août
  • :2020

Yemaya Bulletin de l'ICSF sur les Questions de Genre dans la Peche, 

Número 61, agosto de 2020

ASIE / INDONÉSIE

Leurterritoire se rétrécit

D’autre sutilisations de l’espace apparaissent et déstabilisent les moyens de subsistance des récolteuses de crabes à Merauke, Papouasie, Indonésie


Ria Fitriana (rfitriana@gmail.com), consultanteindépendante, Coastal and Marine Resource Management, Jakarta, Indonésie, et Maria Kurupat (mariakurupat68@gmail.com), militante pour l’autonomisation des femmes, Merauke, Papouasie, Indonésie


Au fil des ans, la récolte de crabes dans la mangrove et les forêts humides constituait une importante source de revenus pour les femmes des communautés autochtones Asmat et Mappi dans la province indonésienne de Papouasie (Papu). Elles prélèvent des crabes sur les zones côtières du fleuve Maro qui est le principal cours d’eau du district de Merauke, au sud de la Papouasie, dans le territoire du peuple Marind. Les Marind forment un groupe majoritaire qui revendique traditionnellement la propriété des terres à Merauke, y compris les berges du fleuve Maro. D’autres groupes ethniques (Bovendigul, Mappi, Asmat) vivent aussi dans la région et ont des droits ha anim pour assure