Yemaya

Keyword Search
 
Issue No.38
  • :0973-1164
  • :novembre
  • :2011

Les communautés de pêche et les groupes autochtones, les populations d’agriculteurs, de pasteurs, d’habitants des forêts risquent souvent de devoir abandonner leurs terres, leurs forêts, leurs lieux de pêches, leurs territoires. On reconnaîtra à cet égard tout l’intérêt des négociations intergouvernementales relatives aux Directives volontaires pour la gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts qui sont en cours dans le contexte de la Sécurité alimentaire nationale sous les auspices du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA). Ces Directives ont donc pour objectif d’améliorer la gouvernance dans ces domaines afin d’assurer la sécurité alimentaire pour tous.

PROFIL

Leng Chumnap : une brave

C'est la seule femme au sein d'un comité de neuf personnes dans la structure professionnelle communautaire


John Kurien (kurien.john@gmail.com), Membre de l'ICSF


Á s’en tenir à son large sourire habituel, on aurait du mal à deviner que Leng Chumnap est une femme très occupée. Elle est mère de trois enfants, vendeuse de poissons et également agent de vulgarisation dans le village de Tumpung Cheung, province de Battambang au Cambodge, tout près de la frontière avec la Thaïlande. C’est la seule femme au sein d’un comité de neuf personnes dans la structure professionnelle des pêcheurs de cette localité.

Cet organisme a aidé Leng Chumnap à entrer en contact avec ses compatriotes sur des questions importantes et à apporter des changements positifs dans leur existence. Et en retour cela a aussi beaucoup changé sa vie. Son mari a été un braconnier mais, suite à l’engagement de sa femmes dans la nouvelle structure communautaire de la pêche, il a modifié ses pratiques et n’utilise désormais que de petits engins de capture autorisés.

Auparav