Yemaya

Keyword Search
 
Issue No.34
  • :0973-1164
  • :juine
  • :2010

Au moment où le présent numéro de Yemaya est imprimé, la fuite de pétrole sur le puits de la compagnie BP dans le golfe du Mexique continue à alimenter la marée noire qui touche les côtes des États-Unis, causant des dégâts sans précédent à l’environnement, à la vie marine. On mesure encore mal l’ampleur de cette catastrophe sur le plan écologique, social et économique. Cette marée noire nous rappelle malheureusement les multiples menaces qui pèsent sur la pêche et les communautés de pêcheurs. L’exploitation commerciale des océans, la surpêche, les évolutions technologiques, la concurrence pour l’occupation de l’espace littoral, la pollution et la destruction des habitats côtiers, autant de facteurs qui font sentir leurs effets sur les populations de pêcheurs à travers le monde. Ils frappent au coeur les communautés et les familles, déstabilisent les moyens de subsistance, modifient les rapports de force, la répartition du travail entre hommes et femmes, fragilisent la sécurité alimentaire et le bien-être des communautés.

COMPTE-RENDU / THAÏLANDE

Gardiennes de la mer

Des femmes de cinq provinces se sont réunies et ont mis sur pied un nouveau réseau de femmes pour défendre les droits des communautés de pêcheurs


Ravadee Prasertcharoensuk (ravadee@sdfthai.org), Fondation pour un développement durable (SDF), Thaïlande


Ce rassemblement avait lieu dans des conditions difficiles. Les femmes des provinces de Phuket et de Nakorn Sri Thammarat n’avaient pas pu rassembler à temps l’argent nécessaire au voyage. Celles des provinces de Satun et de Pattani n’avaient pas pu venir à cause de la situation sécuritaire. Et du fait de leurs responsabilités familiales, beaucoup ne pouvaient quitter leur domicile ne fut-ce que pour quelques jours. Malgré tout, du 17 au 20 mars 2010, 79 participantes venues de 27 sous-districts de 5 provinces du sud du pays se sont retrouvées à la réunion organisée par le Réseau des femmes de la pêche du Sud.

Elles ont pu ainsi échanger des informations sur leurs conditions de vie et de travail dans le secteur de la pêche artisanale. Il s’agissait aussi de voir dans quelle mesure elles p