Samudra Report

Keyword Search
 
Issue No:63
  • :0973–113x
  • :noviembre
  • :2012

Citation littéraire

L'emprise de la mer

La mer est vaste.
Sur une langue de terre dans la Chesapeake, elle étreint un soleil couchant précoce,
et une dernière étoile du matin au-dessus des bancs d’huîtres, et des coquilliers attardés d'hommes solitaires.
Cinq maisons blanches sur un étroit demi-mille de terre... cinq dés blancs
sortis de leur cornet.

Il n'y a pas si longtemps... la mer était vaste...
Et aujourd'hui la mer n'a rien perdu... elle garde tout.

Je suis fou de la mer.
Je fais plein de chants marins, je pousse tant de cris marins,
et j'en oublie une multitude.

Je suis fou de la mer.
Et ainsi sont cinq hommes avec lesquels j'avais partagé une friture de poisson
dans une cabane en papier goudronné tremblant dans une tempête de sable.

La mer est vaste.
La mer en sait bien plus que nous tous.

­­—Carl Sandburg

Indonésie : Lamalera

Pêcheurs volants

Le mode de vie de pêcheurs traditionnels qui prennent des baleines pour assurer leur subsistance


Cet article a été écrit par Janani R Ganesan (janani.r.ganesan@gmail.com), journaliste basée à Tirunelveli, Tamil Nadu, Inde


Corps musclé, portant un pagne lungi gris et bordeaux comme un homme du sud de l’Inde, il se détache d’une foule de gens en costume et chaussures à la COP11 de la CDB qui se déroule à l’Hitech City d’Hyderabad, le site huppé de cet événement mondial. On le trouve habituellement là où il est question de communautés côtières, et on voit au premier coup d’œil que c’est un pêcheur. Mais Bona Beding n’est pas un pêcheur ordinaire. Il est d’une espèce volante, qui plonge dans l’eau avec un harpon pour prendre du gros poisson. Bona, comme aiment l’appeler ceux qui le connaissent bien, vient d’Indonésie où il pêche la baleine.

Il ne parle pas bien l’anglais mais cela ne l’empêche pas d’adresser des sourires accueillants aux passants curieux. Riza Damanik de l’ONG indonésienne KIARA fait pour lui l’interprète, mais Bona n’est pas aussi intimidé par les Anglophones que le sont habituellement la plupart de ceux qui ignorent leur langue. Dans un anglais...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts