Samudra Report

Keyword Search
 
Issue No:69
  • :0973–113x
  • :noviembre
  • :2014

CITATION LITTÉRAIRE

Sur la mer

Sur la mer, tout près du rivage, essayaient de s’élever, les unes par-dessus les autres, à étages de plus en plus larges, des vapeurs d’un noir de suie mais aussi d’un poli, d’une ­consistance d’agate, d’une pesanteur visible, si bien que les plus élevées penchant au-dessus de la tige déformée et jusqu’en dehors du centre de gravité de celles qui les avaient soutenues jusqu’ici, semblaient sur le point d’entraîner cet échafaudage déjà à demi-hauteur du ciel et de le précipiter dans la mer.

À l’ombre des jeunes filles en fleur,
de Marcel Proust

Inde / ÉCOLABELS

Une ouverture

La certification MSC attribuée à la pêcherie de palourde d’Ashtamudi est une première


Cet article a été écrit par Vinod Malayilethu (vinodm@wwfindia.net), coordinateur en chef du Programme de conservation marine du WWF-Inde


Le lac d’Ashtamudi est le deuxième plus grand système estuarien de l’État du Kerala, au sud de l’Inde. C’est un site Ramsar classé « zone humide d’importance internationale ». Dans cet environnement se trouve une pêcherie commerciale de bivalves, palourdes de diverses espèces : short-neck clam (Paphia malabarica), yellow clam (Meritrix meritrix), black clam (Villorita cyprinoides), blood clam (Anadara granosa).

On estime à environ 20 000 tonnes la production habituelle de palourde à des fins commerciales, dont 12 000 à 15 000 tonnes de short-neck clam. Les exportations totales de chair de palourdes rapportent 1,6 million de dollars au pays, soit environ 100 millions de roupies. La valeur au débarquement de la short-neck clam est de 80-100 roupies (1,3-1,6 dollar) le kg, de 3 dollars environ à l’exportation. Cette espèce est récoltée dans l’estuaire de l’Ashtamudi sur une zone de 60-80 hectares, par un millier de pêcheurs (tous des hommes) ; et quelque 3 000 personnes...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts