Samudra Report

Keyword Search
 
Issue No:69
  • :0973–113x
  • :noviembre
  • :2014

CITATION LITTÉRAIRE

Sur la mer

Sur la mer, tout près du rivage, essayaient de s’élever, les unes par-dessus les autres, à étages de plus en plus larges, des vapeurs d’un noir de suie mais aussi d’un poli, d’une ­consistance d’agate, d’une pesanteur visible, si bien que les plus élevées penchant au-dessus de la tige déformée et jusqu’en dehors du centre de gravité de celles qui les avaient soutenues jusqu’ici, semblaient sur le point d’entraîner cet échafaudage déjà à demi-hauteur du ciel et de le précipiter dans la mer.

À l’ombre des jeunes filles en fleur,
de Marcel Proust

Analyse / AIDES À LA PÊCHE

En eaux troubles

Il faut évidemment plus de transparence, plus de démocratie pour sortir de la tromperie des « partenariats »


Cet article a été écrit par André Standing (andre.standing@transparentsea.co) de Transparent Sea


Le manque de transparence et d’efficacité de l’aide au développement est devenu un sujet de préoccupation chez les pêcheurs artisans d’Afrique de l’Ouest et en d’autres parties du monde. Quelles sont les sommes dépensées dans tel ou tel pays, par qui, dans quel but, et quelles en sont les répercussions sur la pêche artisanale ? Cet intérêt pour le sujet est aussi justifié par l’annonce régulière de nouveaux projets à grande échelle citant souvent comme bénéficiaires les petits pêcheurs.

Ainsi, la Banque mondiale a récemment lancé son Partenariat mondial pour les océans (PMO). Les premiers communiqués de presse laissaient entendre que ce PMO, grâce aux contributions des gouvernements et du secteur privé, allait réunir 1,5 milliard de dollars sur cinq ans pour aider à financer des projets pour la pêche et autres choses dans le milieu marin. C’est l’un des nombreux exemples où, en ces temps d’austérité budgétaire, des investissements privés viennent abonder l’aide...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts