Samudra Report

Keyword Search
 
Issue No:68
  • :0973-113x
  • :août
  • :2014

Avec vue sur la mer

Octobre, et la mer ce matin
repose sa joue contre le quai ;
comme la pluie sur l’auvent,
les cosses d’acacia
marquent un tempo. Le soleil
hisse hors de la mer
un rayon perçant qui ne brûle,
tout comme les rameurs
fendent l’eau, le regard fixé
sur un lointain pic enneigé.

—Extrait de Avec vue sur la mer
de Joseph Brodsky

Analyse / FAO

Avec les pêches artisanales

Premier article d’une série consacrée au rôle de la FAO et de son Comité des pêches (COFI) en faveur des pêches artisanales


Cet article a été écrit par Sebastian Mathew (icsf@icsf.net), Secrétaire exécutif de l’ICSF, à partir de données en provenance essentiellement du COFI et de la FAO. Remerciements à Armand Gribling de la Bibliothèque de la FAO pour son aide dans la mise à disposition d’importants documents de ce fonds


L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) reconnaissait sans doute la dimension sociale de la pêche dès 1945, l’année de sa fondation, mais cet aspect a été laissé de côté par la suite pendant près de trente ans. À travers le monde, la préoccupation des gouvernements était alors d’accroître la production.

La Commission A, établie en 1945 par la Première session de la Conférence de la FAO (l’organe directeur suprême) faisait observer que les pêcheurs et les travailleurs à terre se situaient dans la tranche des bas revenus. Elle recommandait à la FAO d’étudier la relation des produits de la pêche avec les aspects suivants : production et emploi, bien-être général et santé publique, risques du métier, maladies...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts