Yemaya

Keyword Search
 
Issue No.53
  • :mars
  • :2017

La mise en œuvre en situations concrètes des Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté (Directives PAD/SSF) constitue un réel défi pour ce secteur. Il existe un autre défi encore plus sérieux : le respect de l’égalité hommes-femmes dans le processus. Les femmes de la pêche devront lutter à deux niveaux : chez elles et au sein de leurs communautés, face à l’État et aux autres parties prenantes.

La mise en œuvre en situations concrètes des Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté (Directives PAD/SSF) constitue un réel défi pour ce secteur. Il existe un autre défi encore plus sérieux : le respect de l’égalité hommes-femmes dans le processus. Les femmes de la pêche devront lutter à deux niveaux : chez elles et au sein de leurs communautés, face à l’État et aux autres parties prenantes.

La maison et la communauté, où les femmes trouvent souvent la force et le courage dont elles ont bien besoin, sont aussi les lieux où elles se heurtent aux obstacles les plus paralysants sur le chemin du progrès. Des coutumes, des croyances, des pratiques patriarcales solidifiées servent à maintenir les femmes à leur place (comme on dit), loin de l’autonomie, des prises de décisions et du leadership, à les confiner dans des rôles invisibles, dévalorisés, mal récompensés. Les lois coutumières interdisent fréquemment aux femmes de sortir de limites prédéterminées et restrictives. Et les responsables masculins des organisations communautaires sont souvent le premier frein à une participation des femmes aux affaires et déci

Sign up for Yemaya Table of Contents Alerts