SAMUDRA Report

Keyword Search
 
Issue No:69
  • :0973–113x
  • :noviembre
  • :2014

CITATION LITTÉRAIRE

Sur la mer

Sur la mer, tout près du rivage, essayaient de s’élever, les unes par-dessus les autres, à étages de plus en plus larges, des vapeurs d’un noir de suie mais aussi d’un poli, d’une ­consistance d’agate, d’une pesanteur visible, si bien que les plus élevées penchant au-dessus de la tige déformée et jusqu’en dehors du centre de gravité de celles qui les avaient soutenues jusqu’ici, semblaient sur le point d’entraîner cet échafaudage déjà à demi-hauteur du ciel et de le précipiter dans la mer.

À l’ombre des jeunes filles en fleur,
de Marcel Proust

BRÈVES

NOUVELLES, ÉVÉNEMENTS, COMMUNIQUÉS…


MH370

En attente de Chandrika

Il y a maintenant plus de 250 jours que le vol MH 370 des Malaysian Airlines, avec à son bord 227 passagers de 14 pays et 12 membres d’équipage, a été porté disparu, le 8 mars 2014. Il y a plus de 45 jours que les recherches ont repris dans l’océan Indien là où on pense que l’avion a fini sa course.

Parmi les passagers, il y avait Chandrika Sharma, Secrétaire exécutive de l’ICSF, responsable de la publication de la revue SAMUDRA. Elle se rendait à Oulan-Bator, Mongolie, pour prendre part à la 32ème session de la Conférence régionale de la FAO pour l’Asie et le Pacifique. Depuis ce temps, sa famille, ses amis, ses collègues attendent anxieusement quelques nouvelles concrètes concernant ce qui a pu arriver à cet avion et à ses passagers.

Nous déplorons que la Malaisie (l’État d’immatriculation du MH 370) ne soit toujours pas en position d’éclairer ce dossier. Cela est très préoccupant. Nous demandons qu’il y ait un nouvel élan pour activer les opérations de recherche, de la part de la Malaisie, de l’Australie et de la Chine (membres actuels du Centre de coordination international des recherches), et aussi des États qui avaient des ressortissants...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts