SAMUDRA Report

Keyword Search
 
Issue No:69
  • :0973–113x
  • :noviembre
  • :2014

CITATION LITTÉRAIRE

Sur la mer

Sur la mer, tout près du rivage, essayaient de s’élever, les unes par-dessus les autres, à étages de plus en plus larges, des vapeurs d’un noir de suie mais aussi d’un poli, d’une ­consistance d’agate, d’une pesanteur visible, si bien que les plus élevées penchant au-dessus de la tige déformée et jusqu’en dehors du centre de gravité de celles qui les avaient soutenues jusqu’ici, semblaient sur le point d’entraîner cet échafaudage déjà à demi-hauteur du ciel et de le précipiter dans la mer.

À l’ombre des jeunes filles en fleur,
de Marcel Proust

ÉDITORIAL

Pour nourrir 9 milliards de gens


Inclure la pêche et l’aquaculture dans les programmes nutritionnels, en veillant au respect des droits humains


La nourriture extraite de l’environnement aquatique constitue une source complète, exceptionnelle de macro et micronutriments indispensables pour une alimentation équilibrée. Et pourtant, jusqu’à une date récente, le poisson et les pêcheurs n’ont guère figuré dans les débats politiques globaux relatifs à la sécurité alimentaire et la nutrition, qui minimisaient de toute évidence l’intérêt de cette source. Le poisson a également été étonnamment absent des stratégies de réduction des carences en micronutriments malgré tous ses effets bénéfiques dans ce domaine. Ce sont là des observations exprimées dans deux documents récents approuvés par des pairs et destinés aux décideurs politiques au plus haut niveau.

Pour la première fois dans ses quarante ans d’histoire, à l’occasion de sa 41ème session, le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) de la FAO a accordé à la pêche une priorité élevée (voir p. 4, Un programme ferme). Cela plantait le décor pour la deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2) organisée conjointement par la FAO et...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts