SAMUDRA Report

Keyword Search
 
Issue No:66
  • :0973-113x
  • :diciembre
  • :2013

Citation littéraire

Ah la belle matinée ! Loin derrière nous, le soleil
arrivait au-dessus de l’horizon de la mer, et
le ciel était tout d’or, joyeux, tout échauffé,
et la mer brillant comme une vitre, le vent en panne,
les vagues assoupies en de longues et faibles ondulations,
l’écume du sillage d’un bleu glacier pâle dans l’air jaune.

— Extrait de Mer et Sardaigne de D H Lawrence

Madagascar / Pêche Artisanale

Son importance économique

Souvent ignorée et dévalorisée, elle apporte pourtant énormément aux populations côtières


Cet article a été écrit par Michele Barnes-Mauthe (barnesm@hawaii.edu) et Kirsten L.L. Oleson (koleson@hawaii.edu), Département des ressources naturelles et de la gestion de l’environnement, Université d’Hawaï, Honolulu, États-Unis


La pêche artisanale (small-scale fisheries en anglais) n’est pas si petite que cela ! Au sud-ouest de Madagascar, dans une aire marine rurale isolée sous gestion locale, nous avons constaté que cette pêche et les écosystèmes dont elle dépend ont une importance cruciale dans la vie de plus de 6 000 habitants. Presque tout le monde pêche, vit de la pêche, se nourrit de produits de la mer. En matière de valeur économique, on n’est pas dans le petit : dans cette zone de 1 000 km², les activités de pêche (gérées donc par les intéressés eux-mêmes) représentaient 3-4 millions de dollars en 2010.

Les politiques nationales en matière de pêche ont tendance à ignorer les pêches artisanales parce que leur véritable valeur est obscurcie du fait de leur caractère fragmenté. Et pire encore, elles privilégient les pêcheries commerciales industrielles...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts