SAMUDRA Report

Keyword Search
 
Issue No:66
  • :0973-113x
  • :diciembre
  • :2013

Citation littéraire

Ah la belle matinée ! Loin derrière nous, le soleil
arrivait au-dessus de l’horizon de la mer, et
le ciel était tout d’or, joyeux, tout échauffé,
et la mer brillant comme une vitre, le vent en panne,
les vagues assoupies en de longues et faibles ondulations,
l’écume du sillage d’un bleu glacier pâle dans l’air jaune.

— Extrait de Mer et Sardaigne de D H Lawrence

ÉDITORIAL

Pour une aquaculture à visage humain


Des stratégies mondiales de développement reposant non pas sur les grosses entreprises mais sur la durabilité, la sécurité alimentaire et les droits humains


À l’échelle mondiale, l’aquaculture représente désormais 48,6 % de la production de poisson destiné à la consommation humaine. En matière de production alimentaire, c’est le secteur dont la croissance est la plus forte : environ 6,5 % par an. Mais les tendances font apparaître une baisse graduelle de ce taux, qui pourrait bien s’établir à 4 % environ à l’horizon 2030. Or, pour répondre à l’augmentation de la demande mondiale sur le poisson, il faudrait que la production enregistre une progression annuelle de 5,6 %. On observe par ailleurs de fortes disparités régionales, la majeure partie de la production mondiale étant concentrée en Asie.

Tenant donc compte de ce scénario lors de la 7ème session du Sous-Comité de l’aquaculture du Comité des pêches (COFI) de la FAO qui se tenait à Saint-Pétersbourg, Russie, en octobre 2013, une cinquantaine de pays ont approuvé la mise en place d'un programme de Partenariat mondial pour la promotion de l'aquaculture (PMPA) en mobilisant un large éventail d’acteurs du secteur public et...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts