SAMUDRA Report

Keyword Search
 
Issue No:65
  • :0973-113x
  • :juillet
  • :2013

Citation littéraire

Par-dessus la mer bleue planait le mystère de l’obscurité de la nuit ;
le soleil de midi avait perdu sa fougueuse vigueur et diffusait le
splendide jaune pâle d’une pleine lune. Tout autour de moi, devant
et de chaque côté, ce n’était qu’étendues d’eau ; la terre et l’air
semblaient enrobés d’un film d’eau mouvante, et j’entendais dans
mes oreilles le bruit de l’eau qui tombe.

­­— Extrait de Le mystère de la mer, de Bram Stoker

Amérique latine / Genre

Travailler ensemble

Un stage au Honduras pour plus d’équité entre hommes et femmes dans les pêches d’Amérique centrale


Cet article a été écrit par Ivannia Ayales Cruz (iayales@yahoo.com), Vivienne Solís Rivera (vsolis@coopesolidar.org), Patricia Madrigal Cordero (pmadrigal@coopesolidar.org), Daniela Barguil (dbarguil@coopesolidar.org) et Marvin Fonseca Borrás (mfonseca@coopesolidar.org) de CoopeSoliDar


« Nous tous, hommes et femmes, jeunes, adultes et vieux, …nous vivons tous sur la côte et dépendons de la pêche artisanale. Tous nous devons faire de notre mieux pour vivre ensemble avec plus d’équité et plus de respect ». — Fidel Bonilla from Honduras

Dans le monde d’aujourd’hui, débattre de la problématique de genre est une nécessité. Ce n’est pas un sujet pour les femmes uniquement. Cela concerne autant les hommes que les femmes.

Tous ceux qui participent à une activité productive (dans le cas présent, la pêche artisanale) ont le droit d’être reconnus et valorisés pour le travail accompli. Comme toutes les autres activités productives, la pêche artisanale inclut le travail et l’engagement de beaucoup de gens, pour la capture proprement dite et pour des tâches avant et après capture. Ces...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts