SAMUDRA Report

Keyword Search
 
Issue No:27
  • :diciembre
  • :2000

issue no:27

Brèves



Galapagos : manière forte !

En octobre 2000 la Commission des pêches de l’archipel des Galápagos, Equateur, avait fixé des limites à l’exploitation du homard : pas plus de trois mois, pas plus de 50 tonnes. Au bout de deux mois, ce tonnage a été dépassé et 939 pêcheurs, presque le double du chiffre officiel de 1999, réclamaient un prolongement de cette pêche.

Les autorités ont fini par céder et les pêcheurs ont mis un terme à leur occupation du Centre de recherche de la Fondation Charles Darwin.

L’archipel des Galápagos se trouve à 600 milles au large de l’Equateur. L’observation de sa flore et de sa faune uniques avait conduit Charles Darwin à développer sa théorie de l’évolution.

Pas d’accord suicide

Le ministre des pêches du Maroc a laissé entendre que son pays n’avait pas vraiment l’intention de signer un accord de pêche suicidaire avec l’Union européenne. Il a dit que la réponse de l’UE aux propositions des Marocains ne tenait pas compte de leur demande d’un partenariat renouvelé et équilibré. Il n’y a là rien de nouveau par rapport au précédent accord (1995-1999). Le ministre a rappelé que le Maroc entend être pleinement maître de ses ressources et tirer le meilleur parti de ses relations...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts