SAMUDRA Report

Keyword Search
 
Issue No:27
  • :diciembre
  • :2000

issue no:27

Japon

Coopératives de pêche - 7

Faire d’une pierre trois coups

Voici le septième épisode des mémoires du pionnier du mouvement coopératif dans le secteur de la pêche au Japon


Ce texte est extrait de l’Autobiographie de Takatoshi Ando, traduite du japonais par Naoyuki Tao et James Colyn


Après la guerre il y avait souvent des retards dans la distribution du riz. Cela a duré plusieurs années. Dans les villages de pêcheurs les gens avaient souvent faim. J’ai consacré mes efforts à leur assurer un ravitaillement suffisant. Les transactions sur le riz étaient contrôlées par le gouvernement central, mais j’ai négocié malgré tout avec l’Organisation agricole de la préfecture de Fukushima, qui est une région rizicole.

Il y avait de sérieuses pénuries de nourriture, surtout à Hokkaido où on cultivait peu de riz. Ses habitants se débrouillaient, avec des pommes de terre, du maïs, des citrouilles et autres choses. Mais les pêcheurs avaient besoin de riz pour rester en forme, pour pouvoir faire leur travail.

J’ai alors dit à l’Organisation agricole que nous avions échangions le sac de 90 kg de farine de poisson contre un sac de 60 kg de riz. J’estimais que ce troc n’était pas satisfaisant. Si nous avions pu traiter avec la...

Sign up for SAMUDRA Report Table of Contents Alerts